Image article

Tisane et grossesse : quelles infusions boire quand on attend un bébé ?

Article

Publié le



Peut-on consommer des tisanes en étant enceinte ? Lesquelles privilégier et lesquelles éviter ? Nous allons répondre à toutes vos questions.


Pouvez-vous boire de la tisane durant votre grossesse ?

La tisane est une infusion pleine de bienfaits. Issue des plantes, elle contient de nombreux principes actifs. Lors d’une grossesse, il est tout à fait possible d’en consommer pour soulager ses maux, cependant, il est important de bien la choisir pour ne pas subir d’effets indésirés.


Quelles tisanes faut-il éviter quand vous attendez un bébé ?

Toutes les tisanes ne sont pas bonnes à prendre durant une grossesse. En effet, il faut éviter certains principes actifs pouvant être nocifs pour la santé de la mère et de l’enfant à naître.


Les tisanes aux propriétés abortives

Safran, bouleau, menthe poivrée, achillée ou encore laurier : ces tisanes sont à proscrire durant la grossesse !


Les tisanes qui provoquent des contractions

Certaines plantes, comme la passiflore, à l’effet utéro-tonique, pourraient provoquer des contractions utérines. Ces tisanes sont donc proscrites pour les femmes enceintes.


Les tisanes contenant des phyto-œstrogènes

Sauge, réglisse, ginseng et houblon : ces plantes peuvent interférer avec les hormones de la future mère.


Les tisanes dont les plantes contiennent des alcaloïdes

Les alcaloïdes sont des substances actives pouvant intoxiquer le fœtus. Parmi les plantes qui en contiennent, on trouve la belladone, la colchique ou encore le pavot.


Les tisanes aux plantes spéciales huiles essentielles

Les tisanes à base de thym et de romarin, par exemple, sont fortement déconseillées durant la grossesse.


Les tisanes aux forts effets laxatifs

Pouvant donner lieu à des spasmes, il est préférable d’éviter les plantes suivantes : aloe vera, séné, rhubarbe et bourdaine.


Les tisanes aux plantes dont les effets sont méconnus sur les femmes enceintes

Aujourd’hui, nous manquons encore d’informations sur les effets de certaines plantes sur les femmes qui attendent un enfant. Leur usage est donc contrindiqué chez les femmes enceintes et/ou qui allaitent. Ces plantes sont, entre autres, le pissenlit, la bardane, le curcuma, la valériane, la grande camomille, la reine-des-prés ou encore le ginseng.


tisane à éviter pour la grossesse

limpido via canva.com


Quelles tisanes privilégier lorsque vous êtes enceinte ?

Pour les futures mamans, les maux peuvent être nombreux. Il existe toutefois des tisanes aux multiples vertus. Bien connus en phytothérapie, ces remèdes naturels soulagent certains désagréments liés à ce chamboulement corporel. Il faut néanmoins veiller à respecter les dosages indiqués en cas de prise durant la grossesse.


A chaque symptôme sa tisane


Pour soulager les nausées et ballonnements

Les nausées et ballonnements font partie des symptômes les plus courants lorsque vous attendez un heureux événement. La tisane de mélisse est la solution pour remédier à ce problème : elle est idéale pour réguler le taux d’acidité de l’estomac et faciliter la digestion. Le gingembre est aussi une plante efficace contre les nausées. 


Pour lutter contre les problèmes de jambes lourdes et de rétention d’eau

Grossesse rime souvent avec jambes lourdes et rétention d’eau. Pour contrer ces effets, choisissez des tisanes diurétiques à base de Vigne rouge et d’Hamamélis, qui améliorent la circulation sanguine.


Pour combattre la nervosité et les insomnies

La nervosité et les insomnies sont des troubles fréquents pour une femme enceinte. Plusieurs tisanes peuvent aider à retrouver un sommeil paisible et relaxant : le tilleul, la verveine ou encore la mélisse (que nous avons mentionnée précédemment) sont connues pour apaiser et faciliter l’endormissement.


Pour remédier à la constipation

La constipation est courante lorsque l’on attend un enfant. Si vous êtes dans ce cas de figure, optez pour bonne tasse de tisane de fleur de mauve, un laxatif doux qui apaisera votre corps. Le fenouil et la camomille sont également des plantes recommandées pour aider au bon fonctionnement de votre flore intestinale.


Pour se préparer à l’accouchement

L’accouchement est vécu par de nombreuses femmes comme une grande épreuve. Pour se préparer à donner la vie dans les meilleures conditions, les futures mamans peuvent consommer des tisanes à base de feuilles de framboisier, mais seulement lors du dernier mois de leur grossesse. En effet, cette tisane peut aider à déclencher l’accouchement. Il est donc fortement déconseillé d’en boire au début de la grossesse.


Pour aider à l’allaitement, après l’accouchement

Après avoir donné naissance à votre petit bout, vous souhaiterez peut-être l’allaiter. Sachez qu’il existe des tisanes aux bienfaits galactogènes qui stimulent la lactation et favorisent la montée de lait. Parmi ces plantes, on retrouve l’anis vert ou l’anis étoilé, la mélisse, le fenouil, l'ortie ou encore le carvi. Ces préparations vous permettront d'augmenter votre production de lait maternel, pour que vous puissiez donner à votre enfant tout ce dont il a besoin.


Rappelez-vous qu’il est indispensable de demander conseil à un professionnel avant de vous lancer dans une cure de tisane. Vous pouvez consulter votre sage-femme, votre pharmacien ou votre herboriste quant aux bons choix et pratiques à adopter pour consommer de la tisane durant votre grossesse.



ildipapp via canva.com


Choisissez des tisanes bio en vrac

Quelle que soit les plantes que vous choisirez, préférez des tisanes issues de l’agriculture biologique. Plus riches en nutriments et donc particulièrement efficaces, ces tisanes limitent la présence de pesticides et de perturbateurs endocriniens. Enfin, dirigez-vous vers des plantes en vrac plutôt qu’en sachet. Bien plus savoureuses que les tisanes en sachet, vous y gagnerez en goût et ferez un geste pour l’environnement en limitant votre consommation d’emballages, de quoi offrir une planète plus saine à votre futur bébé.


Préparez votre tisane en décoction

Il existe trois méthodes de préparation de la tisane : l’infusion, la décoction et la macération. Toutefois, nous vous recommandons d’opter pour la décoction qui semble être la plus efficace pour révéler toutes les vertus des plantes médicinales. La décoction consiste à plonger les plantes dans de l’eau froide que l’on fait bouillir pendant une dizaine de minute. Ce procédé permet d’extraire le maximum de principes actifs et d’arômes des plantes. Vous décuplerez ainsi les propriétés bénéfiques de votre tisane de grossesse.



décoction plantes

© Mapasik via Canva.com


Et si vous vous prépariez une délicieuse tisane ?